Buenos Aires, Montévidéo et le tango argentin - Créatyv' Tango - école de danse et association de tango argentin- référencée au CID c/o UNESCO

Aller au contenu

Menu principal :

Buenos Aires, Montévidéo et le tango argentin

Le tango argentin
Le "TANGO ARGENTIN"
Une danse qui, par sa simplicité, permet toutes sortes d'improvisations.
RAPPEL : La difficulté, dans l'apprentissage de la danse en couple, est la gestion de notre corps "hiérarchique et naturelle", comme nous l'avons fait dans nos premières années; ce "problème" résolu, la danse devient aisée.
L'origine du tango argentin est difficile à donner avec précision tant il s'est constitué avec l'évolution de l'immigration. Je cite dans cette page quelques versions.

-     Le tango argentin est issu d’un art populaire, venu des faubourgs de Buenos Aires à la fin du XIXe siècle. Il est né du besoin d’expression des immigrants qui arrivaient en Argentine. Le tango était dansé, à l'origine, entre hommes qui s'en servaient pour mesurer leur habilité respective.
-    Il est né dans les bordels du quartier du port de la Boca à Buenos Aires. En attendant leur tour, les hommes dansaient entre deux et exprimaient ainsi leur dextérité, habileté, suprématie…
-    Il est né sur les bords du Rio de la Plata, à Buenos Aires (Argentine) et Montevideo (Uruguay)
-   Buenos Aires 1880 : de toutes parts les émigrants arrivent avec en tête l'idée de faire fortune. La plupart de temps, ce sont des hommes seuls venus d'Italie, d'Espagne, de Pologne, d'Allemagne, auxquels se joignent des paysans venus de toute l'Amérique du Sud. Fin 1880 la Capitale Fédérale abrite environ 3.500.000 émigrants du monde entier. Tous vivent à la limite de la ville dans une zone appelée l'Arrabal et logent dans des vastes constructions du type caserne (les conventillos). C'est là que se retrouvent tous les traîne-misère de la ville, les voleurs, les prostituées.
Chaque nationalité a amené avec elle son mode de vie, ainsi que ses traditions musicales. C'est ainsi que dans les quartiers pauvres de Buenos Aires se mêlèrent les plaintes obsédantes du flamenco, les rythmes du candombé et les cadences langoureuses des milongas, et que ces différents sons, générés par une même nostalgie pour un passé révolu et par la même angoisse d’un futur incertain, donnèrent naissance au tango. La danse était exécutée au début de son histoire entre hommes, la plupart du temps dans des maisons closes; c’est le rêve de retrouver l’autre, les yeux aimés laissés au pays, la «» que l’on rêve de posséder. Le tango : danse de force virile, de désir sexuel mais surtout danse de grande nostalgie. A la fin du XIXème siècle, seul vit la musique, le tango n'ayant pas encore de texte chanté. Bien évidemment cette nouvelle danse est totalement rejetée par la bonne société porteña et la bourgeoisie.
-    Autres ?
Philosophie : La majorité des écrivains se retrouvent pour dire que le tango est "Argentin". Il s'est dansé dans les bas-fonds de Buenos-aires, avant que la bourgeoisie Argentine ne s'intéresse à cette danse après que l' Europe et notamment la France lui accorde ses lettres de noblesses.
La sensibilité étant différente entre nos deux continents, nous trouvons deux philosophies différentes.
- La philosophie Argentine "cœur contre cœur" avec le bas du corps séparé.
- La philosophie Européenne, position emboîtée, bassin contre bassin, buste ouvert.
Europe ! Argentine ! : Le Tango; deux perceptions pour une ligne directrice : une suite de déplacement ( ou marche) sur les temps impair (soit tous les 2 temps).
- Pour la perception Européenne, la base est  un déplacement frontal régulier  sur chaque temps impair auquel nous intégrons un ensemble de déplacement appelé "figures", défini avec accélération sur les deux derniers temps,  en général sur le rythme "(1), (2), (3-4)". on entend souvent dire (c'est une abération) :"Vite, Vite,  Lent"
- Pour la perception Argentine, utilisant les 3 possibilités naturelles de déplacements de notre corps.
 ° la première base est composée de 8 déplacements, appelée " SALIDA",
 ° la deuxième base sera un tour autour d'un axe, comportant une accélération "éventuelle" sur la début de la deuxième mesure.

Les styles ou position de danse
Le TANGO ARGENTIN se danse en couple, en position enlacé/abrazo
 
L'abrazo est la manière de se prendre dans les bras. Le court instant de préparation de l'abrazo, au moment où l'on s'installe dans une posture adéquate avec la morphologie de l'autre, est pour certains déjà un moment de danse. Cette posture peut donc changer selon la morphologie du partenaire. Epaules relâchées, le bras droit du guideur ("Créateur du mouvement" à CréatYv' Tango) enlace son partenaire ("Receveur du mouvement " à CréatYv' Tango), son bras gauche sert de point d’équilibre pour la partenaire ; la jonction, main gauche Créateur – main droite Receveur, assure la transmission des informations. La position des bras du créateur est "figé dans l'espace de son buste" et suive ses changements d’orientation (informations de conduite) .et se déplace dans le dos du receveur suivant l'orientation du buste créateur. Le bras gauche du receveur est libre et placé confortablement (haut du bars ou épaule du créateur) se déplacent suivant les orientations du buste ; son bras droit, réception des informations, se déplie ou plie (fonction pousser/tirer) pour assurer les rotations sur son axe.
C'est la danse ou chacun peut trouver son style ou sa position, évoluer en déplacements variés et toutes sortes de "jeux".
- Style "ouvert", pas de contact au haut des corps.
- Style "milonguero fermé", style principal, apprécié des plus anciens et praticable quelque soit l'espace disponible.
- Style "nuevo", créé par la nouvelle génération de danseurs argentins avec jeux de jambes évolués, utilisation fréquente des positions "volcadas & colgadas", portés...
- Style Canyengue années 1900...1930

La connaissance de votre fonctionnement corporel, votre acquisition du <savoir danser>, fera du tango une danse facile d'accès. Vu de l'extérieur, vos jeux et créations donneront l'impression d'une danse  complexe.
02 99 46 86 01
07 87 45 30 32
Retourner au contenu | Retourner au menu